Cluster O.S.E.R l’Afrique à Lomé : Les points forts du programme

Afin de perpétuer la tradition mise en place par le Collectif depuis 2013, O.S.E.R L’Afrique organise son 4e cluster sur le continent. Le 4 et le 5 décembre c’est à Lomé au Togo que des spécialistes nous parlerons du Greenbusiness autour d’une série d’ateliers et de tables tondes.

Ce cluster s’organisera suivant 3 axes qui ont pour but d’aiguiller la jeunesse qui souhaite entreprendre dans le secteur.

1er axe : Outils d’efficacité personnelle et d’impact social

L’un des objectifs du Greenbusiness réside dans l’amélioration du bien être humain et de la justice social. Le sujet sera abordé principalement via des ateliers qui mettront en avant le développement personnel et l’entreprenariat. Le but est de montrer comment identifier un problème sociétal pour par la suite trouver des solutions adaptées. Ces ateliers seront dirigés par des jeunes entrepreneurs tels que Jean Luc AGBOYIBO (président du Leading Youth, Sport and Development) et Sam KODO (entrepreneur lauréat du prix Anzisha).Marcellin S. GONDONOU, coach personnel, montrera aux participants via un cas pratique de developpement personnel, le processus de créativité canal de l’intelligence entrepreneuriale.

2e axe : Domaines du Greenbusiness

Ce deuxième axe sera décliné autour de deux tables rondes et d’un atelier, qui se dérouleront le 4 et 5 décembre. L’idée est de mettre en avant les secteurs impactés par le Greenbusiness. Une vidéo du projet « Les Grands Moyens » de Joan Bardeletti sera projetée et fera par la suite l’objet de deux débats : le premier sur les énergies renouvelables destinés à l’Afrique et le deuxième sur la création de la valeurpar le récyclage. Des spécialistes des différents domaines tels que Roland DOMGNI (Consultant en énergies renouvelables) Jerry AGUIAR (Architecte Cabinet Sara Consult) nous donnerons leur avis sur le sujet. Pour finir les participants prendront la parole via l’atelier de partage qui sera coordonné par l’ambassadeur Oser l’Afrique Togo Isaac SABI. Cet atelier est également l’occasion de rencontrer les startups « Green » de l’incubateur WOELAB.

3e axe : Financement d’entreprises Greenbusiness

Comment les secteurs du Greenbusiness se financent-ils ?

Dans un premier temps, Dodji AGBEZO, Expert-Togo du programme-SUNREF, nous présentera les sources possibles de financement des entreprises du secteur. Puis, dans un second temps, dans le cadre d’un business case, les participants pourront s’inscrire à une compétition sur la communication et le financement d’un projet avec pour jury OSER l’Afrique, le Programme-SUNREFP et WOELAB. C’est par ce dernier atelier que s’achèvera le cluster.

Ainsi, nous invitons les porteurs de projets (jeunes actifs ou étudiants) actuellement à Lomé à ne plus hésiter : inscrivez-vous en contactant l’adresse contact@oserlafrique.com.

L’équipe O.S.E.R l’Afrique

CLUSTER LOME 2015 : Les partenaires et parties prenantes

Pour cette édition du Cluster 2015 à Lomé, nos partenaires et parties prenantes contribuent à renforcer notre travail collaboratif mais également notre visibilité à l’international. Associés à nos activités, nos partenaires sont porteurs de projets innovants et ambitieux avec pour point commun la formalisation d’axes entrepreneuriaux de développement sur le continent africain mais aussi avec le reste du monde.

Nos partenaires :

AfricaFrance :

AfricaFrance, est une fondation franco-africaine pour la croissance qui rassemble la contribution de multiples acteurs. Etats, collectivités locales, associations et établissements de recherche et d’enseignement, vont travailler ensemble en communauté organisée (identique à un réseau social) dont la gouvernance se veut associative et privée. Les activités sont intégrées au sein de clubs sectoriels dont les opérateurs sont africains et français.

L’objectif des programmes élaborés est d’associer le secteur marchand et la société civile à l’appui des politiques de développement. Ces programmes sont axés autour de la formation pour l’emploi, les jeunes, les réseaux de femmes et l’environnement. Cette initiative inédite au service de la croissance partagée repose sur le partenariat direct d’entreprise à entreprise, de métropole à métropole ou encore de communautés rurales à communautés rurales. Ainsi les diasporas constituent un atout essentiel pour faire le pont entre les dynamiques des deux continents.

Pour en savoir plus : http://www.africafrance.org/

Land of African Business :

Pendant la très attendue COP21, c’est au cœur de Paris que le Land of African Business mettra à l’honneur les entreprises innovantes africaines et européennes en tant que lieu d’échange et de synergies à travers des conférences et rencontres entre Etats et entreprises. Valoriser l’expertise en mutualisant les points de vue sur un continent en pleine croissance économique faisant face au défi climatique, telle est la vision portée par cette initiative des Ateliers de la Terre, soutenue par le Ministre français de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique. Cet « Africa Off Event » porté par un réseau international d’acteurs de l’innovation et de la performance se veut donc être le lieu idéal de l’échange concret autour de problématiques socio-économiques essentielles et de modèles entrepreneuriaux tels que le Green Business.

Pour en savoir plus : http://landofafricanbusiness.org/

Les Grands Moyens :

Les Grands Moyens, est le nom d’un projet atypique et original qui s’éloigne des préjugés pour mettre le grand angle sur les réalités de l’entreprenariat sur le continent africain. Focalisé sur cinq pays, ce projet rassemble des reportages vidéo, des études d’impact auprès de PME africaines et des personnes directement et indirectement touchées par leurs activités. C’est ainsi que l’initiative LGM tend à mettre en exergue la capacité des entrepreneurs, innovants et déterminés, à s’engager vers un développement inversement proportionnel à la taille de leur structure et ce, sur différents secteurs de l’économie. In fine, ce projet se veut porteur d’un regard nouveau sur les dynamiques entrepreneuriales africaines.

Pour en savoir plus : http://www.lesgrandsmoyens.fr/

Woelab :

Basé au Togo, Woelab est un incubateur de technologie qui confère une dimension expérimentale et créative au co-working dans la ville. Le concept d’espace partagé d’innovation est au cœur d’une démarche basée sur le modèle d’urbanisme inclusif d’HubCité. Woelab prône :

  • l’accès aux connaissances LowHighTech,

  • l’assistance mutuelle bénévole, un accompagnement technologique gratuit,

  • une intelligence globale au service de tous : « de la vendeuse ambulante à l’entrepreneur ».

Vecteur original de co-conception et co-production sociale et technologique, cet incubateur propose une vision inédite de développement dans les espaces urbains africains.

Pour en savoir plus : http://www.woelabo.com/woe.html

L’équipe O.S.E.R l’Afrique

La Global Entrepreneurship Week, c’est en ce moment :

Le sens de la GEW en quelques chiffres :

Chaque année, la troisième semaine de novembre, a lieu La Global Entrepreneurship Week. Cette initiative internationale a pour vocation de stimuler l’esprit et les projets entrepreneuriaux des jeunes dans le monde.

Cette année, pour sa huitième édition, 25 000 partenaires ont répondu l’appel et 160 pays sont représentés. Ce réseau mondial permet l’organisation de 30 000 événements destinés à 10 millions de participants. Un montant de 100 millions de dollars sera investi cette année pour le soutien à des initiatives entrepreneuriales.

Où sont les bonnes pratiques entrepreneuriales :

Figure de proue de cette initiative pour la jeunesse, Barack Obama cite l’Irlande comme un modèle où les talents des jeunes porteurs de projets construisent une « nouvelle Irlande ». La jeunesse irlandaise est parmi les plus entreprenantes du monde. Le niveau d’éducation y est un des plus élevés au monde. « C’est une nation qui fait face à ses responsabilités et qui inspire le monde ». La qualité de l’éducation des jeunes est mise en avant comme moteur d’innovation et de création de start-up. Le Gouvernement Irlandais a su créer l’environnement idéal en investissant sur l’enseignement et en rapprochant les acteurs du secteur privé et du secteur public.

La GEW veut créer un environnement optimal et stimulant pour aider les jeunes entrepreneurs naissant à avoir accès aux recherches, à différentes formations et aux réseaux de partenaires pour maximiser leur potentiel. Pendant une semaine, ces actions seront menées par les partenaires constituant le vaste réseau mondial.

Global Entrepreneur Week active en Côte d’Ivoire :

En collaboration avec le patronat Ivoiren, l’organisation Jokkolab et le cabinet de conseil ESPPartners organisent à Abidjan la GEW. Une série de conférences, ateliers, débats et performances culturelles proposées au grand public viendront mobiliser l’ensemble de communauté entrepreneuriale de Côte d’Ivoire.

O.S.E.R l’Afrique adhère à la philosophie de la GEW

La Global Entrepreneur Week veut offrir à la jeunesse mondiale les éléments pour créer des start-up innovantes, créer de l’emploi et améliorer la qualité des vies localement.

L’équipe d’O.S.E. R l’Afrique adhère à la philosophie de la GEW et vous encourage à participer et à suivre ces activités dans votre région du monde pour stimuler votre projet d’entreprendre.

L’équipe O.S.E.R l’Afrique

Le Green Business : Accélérateur d’opportunités entrepreneuriales au Togo.

Que faut-il comprendre par Green Business?

Au centre des discussions internationales sur le climat et les stratégies de développement durable, la notion de Green Business, en français « Economie verte », est de plus en plus évoquée.

Selon le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), le Green Business se définit comme étant « une économie qui engendre une amélioration du bien-être humain et de la justice sociale, tout en réduisant sensiblement les risques environnementaux et les pénuries écologiques ». L’économie verte se veut d’être centrée autour de deux aspects : un aspect environnemental lié à la préservation de la nature et un aspect social qui se retrouve du fait de l’amélioration du bien-être humain. Ainsi, le Green Business implique une production de biens et services verts (qui ont pour but d’éviter, de réduire ou de supprimer des nuisances faites à l’environnement) conduite par des processus qui contribuent au développement durable.

 Les secteurs d’activités liés au Green Business

De manière intuitive, quand on parle de Green Business, on a tendance à penser aux secteurs qui ont un impact direct sur l’environnement car très souvent associé aux secteurs d’énergies renouvelables, de constructions écologiques, de recyclage de l’eau et des déchets, à l’agriculture «écologique » ou encore aux moyens de transport visant à réduire la pollution. Outre les entreprises de production, les entreprises de commercialisation et de services peuvent également s’insérer à la sphère du Green Business . Tous ces secteurs ont en commun d’intégrer les préoccupations environnementales actuelles, sans pour autant nuire aux bénéfices.

Cluser Lomé 2015 : Des spécialistes du greenbusiness présenteront le secteur

Le Green Business se présente comme une opportunité d’action concrète pouvant ainsi améliorer les conditions de vie de ces populations. Le cluster OSER Lomé 2015 traitera une série de thématiques liées au green Business avec pour objectif de stimuler l’entrepreneuriat des jeunes Togolais dans ce secteur.  L’article présentant le Cluster Lomé 2015 est disponible en cliquant ici.

L’équipe O.S.E.R  l’Afrique

Interview de Benjamin NGONGANG Président du Collectif O.S.E.R. L’Afrique

Benjamin NGONGANG , Président d’ O.S.E.R L’Afrique nous parle de son mandat, du collectif , de l’action sur le continent et enfin des objectifs à moyen et à long terme.

Lors de cette interview, les 4 grands axes essentiels dans le positionnement de l’action d ‘O.S.E.R L’Afrique sur le continent :

– Le renforcement du message autour d’Entrepreneuriat
– La construction d’un véritable réseau d’entrepreneurs
– La continuité dans la réalisation des Clusters Series
– La promotion de l’identité africaine

Cap sur le Togo avec le CLUSTER OSER Lomé 2015

Après Yaoundé en Janvier 2013, Dakar en Novembre 2013 et Niamey en Novembre 2014, pour sa quatrième édition, le CLUSTER d’ O.S.E.R l’Afrique va poser ses valises dans la capitale Togolaise. Le 4 et 5 décembre, se déroulera Le CLUSTER OSER Lomé 2015 qui aura pour thème « Entreprendre dans le Greenbusiness : nouveaux défis de la jeunesse Africaine ».

Thématiques abordées :

La rencontre sera l’opportunité pour la jeunesse de Lomé d’assister à une série de conférences et débats s’articulant autour de trois axes :

–          Outils d’efficacité personnelle et d’impact social

–          Relation entre certains domaines et le Greenbusiness (success Stories)

–          Financement

Public ciblé :

Le public ciblé par cet événement sera donc les jeunes, étudiants souhaitant entreprendre dans des secteurs liés au Greenbusiness ainsi que les porteurs de projets, jeunes professionnels et Entrepreneurs.

 

Objectifs du cluster :

Stimuler l’entrepreneuriat des jeunes Togolais dans le secteur de l’économie verte est le but de ce cluster à Lomé. Pour ce faire, le programme proposé permettra de :

– Mettre en avant les potentialités et diversités d’emploi en matière de Greenbusiness.

– Susciter l’esprit d’innovation et de créativité chez les jeunes, en alliant le problème d’emploi et des défis environnementaux.

– Mettre au cœur de l’entrepreneuriat des jeunes, la conscience éthique en matière de protection de l’environnement.

– Susciter, au sein de la jeunesse togolaise, la capacité à transformer les crises environnementales en opportunité de création de richesse.

– Outiller la jeunesse sur les moyens utilisables pour faire du Togo en particulier, et de l’Afrique en général, un Modèle de Greenbusiness.

– Encourager et motiver la jeunesse, par les « Success Stories » en matière du Greenbusiness.

 

Informations pratiques :

La participation se fera essentiellement sur inscription/invitations.

Le cluster aura lieu les 4 et 5 décembre 2015 à la salle Sazof à Lomé.

 

L’équipe OSER l’Afrique vous souhaite une bonne préparation au cluster et vous invite à vous inscrire pour profiter de la richesse du programme proposé.