Les contes de Blick

Blick Bassy est un artiste à l’âme sensible. Cela s’entend à sa musique, douce, légère, aux sonorités jazz et blues. La symphonie créée par les instruments qui l’accompagnent, violoncelle, guitare, trompette, s’accorde harmonieusement à sa voix délicate. 

Blick Bassy est très attaché à sa culture camerounaise, et chante en Bassa’a, une langue qu’il chérit. A travers sa musique, il souhaite transmettre et surtout préserver une part de sa culture et de ses traditions. C’est un artiste engagé auprès des jeunes dans le domaine de la musique. C’est donc tout naturellement qu’il s’engage également dans le projet Les contes de Blick initié par l’association « Les rénovateurs de la planète ». 

large_image_12-1469529220-1469529242blick-bassy-ip

Le projet consiste à éditer une série de contes destinés à la jeunesse, afin de les sensibiliser et de les éduquer très tôt à la préservation de l’environnement. Les contes de Blick racontent l’histoire d’un enfant du nom de « Kwem kwem » qui évolue dans un environnement traditionnel africain. A travers son parcours, des solutions sont données pour mieux vivre en harmonie avec l’environnement qui nous entoure. Quelque part, les histoires de Kwem kwem retrace un peu l’enfance de Blick au Cameroun. Et d’ailleurs, c’est l’artiste lui même qui prête voix à Kwem kwem dans la version numérique des contes.

Le projet comporte une série de 10 contes d’abord édités sous forme de livres puis sous forme numérique, une application et plus tard un spectacle inspiré des visuels des contes. Pour financer le projet, l’association a recours au financement participatif, et en appelle à la contribution de tous.

A travers ces contes, le désir est d’apprendre aux jeunes à « regarder la nature, écouter les sons, comprendre des fonctionnements simples mais pourtant si importants… ». C’est un beau projet que soutient O.S.E.R. Alors vous aussi, soutenez ce projet en suivant le lien https://www.kisskissbankbank.com/les-contes-de-blick.

L’équipe O.S.E.R. L’Afrique

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *