O.S.E.R. Cameroun Talk- 1ère édition

Critical thinking & Problem solving mindset – Pourquoi et comment le développer ?

 Le 10 décembre dernier, O.S.E.R. L’Afrique Cameroun a accueilli la 5e édition des clusters sous le thème « Entreprendre dans le digital ». Spécialistes du domaine, entrepreneurs et citoyens désireux d’apprendre ont eu l’occasion d’échanger sur les différentes facettes du sujet pendant cette journée marathon.

Soucieux de développer et de perpétuer la relation qui est née entre les différentes parties prenantes du cluster, O.S.E.R. L’Afrique Cameroun introduit à partir du 25 février prochain une série d’atelier se déclinant de la même manière que les clusters précédents.

A la volonté d’attirer et de fidéliser les jeunes porteurs de projets s’ajoute le besoin de mettre en lumière les  « Success Stories » qui ne cessent de naître sur le continent et ainsi montrer la démarche entrepreneuriale réalisée. Si certains arrivent à se frayer une place sur le marché de l’entrepreneuriat, il est fort de constater qu’un nombre important de projets sont emportés avant leur âge d’or, ne pouvant ainsi s’inscrire dans la durée. Très souvent, ces situations proviennent de l’incapacité à questionner son environnement et à apporter des réponses aux problèmes identifiés.

Pourquoi est-ce nécessaire dans sa démarche entrepreneuriale de développer un esprit critique, orienté vers la résolution des problèmes de son environnement ?

Le premier atelier O.S.E.R. L’Afrique Cameroun qui se déroulera à Yaoundé donnera plus de précision à cette problématique à travers 3 grands axes de développement :

  1. Le “problem solving mindset” et le “critical thinking”
  2. L’importance de cet état d’esprit dans la création de valeur ajoutée
  3. Comment le développer ?

Ainsi, sont conviés 3 entrepreneurs qui interviendront sur les différents axes et partargeront leur propre expérience :

  • Claudel Noubissie, Entrepreneur, Médecin, fondateur de SOS Médecins Cameroun, Start Up Academy, Global Archive, Sur Mesure ;
  • Olivia Mukam, Entrepreneuse, fondatrice de Solutionneurs,
  • Arielle Kitio, Entrepreneuse, Ingénieur informaticienne, fondatrice de CAYSTI.

Le sujet vous intéresse et vous souhaitez en savoir encore plus, l’équipe sera très heureuse de vous recevoir lors de ce premier atelier.

N’hésitez pas, venez nombreux !

L’équipe O.S.E.R. L’Afrique

 

 

Informations pratiques :
Date : 25 février 2017
Heures : 10h à 11h30
Lieu : Fondation Muna à Yaoundé
Entrée libre sous réservation
Contact : 676244330

CLUSTER 2016 : Entreprendre dans le digital

Pour la cinquième édition de la série des clusters organisés par O.S.E.R L’Afrique et ses ambassades, c’est O.S.E.R l’Afrique Cameroun qui a mis à l’honneur les entrepreneurs du numérique sur le thème « Entreprendre dans le digital ». Retour sur un événement réussi qui mobilise les ambitions de la jeunesse africaine.

C’est dans la continuité de ces programmes annuels de cluster que le projet OSE TON AFRIQUE s’inscrit. Grâce à une forte mobilisation sur la plateforme Fiatope de financement participatif panafricain, la campagne de crowdfunding est parvenue à atteindre 138% de son objectif initial. Ce succès représente la première phase de la mise en place d’un espace commun d’incubation. Après le succès de la campagne « OSE TON AFRIQUE » pour la création d’un espace d’échange et de formation au sein de l’écosystème camerounais, nous avons organisé dans sa capitale économique Douala, le 10 décembre 2016, le cluster annuel avec le soutien de nos partenaires : Jokkolabs, Inspire Afrika, Objis et Fiatope.

Le cluster s’est déroulé autour de 3 ateliers ponctués par des prises de parole d’entrepreneurs et spécialistes du domaine.

15369083_10153514144957168_2829820557732003182_o

Ainsi, le premier atelier défendait les apports du numérique dans le secteur agricole, le deuxième s’articulait autour des solutions d’amélioration de l’accès au soin et enfin le troisième atelier portait sur l’accès au Droit grâce au digital. Au cours de chacun de ces ateliers sont intervenus des acteurs experts des questions abordées, faisant part de leur expérience et de leur vision pour contribuer au développement du numérique au Cameroun et plus largement sur le continent africain.

Les participants au cluster ont donc pu échanger et acquérir des retours expérimentés pour la réalis15384634_10153514342597168_5483732400128686949_oation de leurs projets. En effet, ces ateliers pratiques se veulent être des outils pour les entrepreneurs en devenir, ce qui est notamment permis par l’espace commun dédié le temps d’une journée à l’accompagnement et la mobilisation collective des intelligences numériques.

Le digital au Cameroun représente un marché porteur, bien que les principaux décideurs se concentrent sur le marché des télécoms avec une pénétration de la téléphonie mobile à 71% en 2016, le secteur internet à 12% et le smartphone à 20% (source : Fiche de marché Business France juin 2016). Ces chiffres ne traduisent cependant pas toute la dynamique de l’effervescence de la numérisation de l’écosystème camerounais notamment grâce aux initiatives des entrepreneurs du pays. Et comme la digitalisation appelle la digitalisation, il est important de soutenir et de partager les retours d’expériences auprès des individus qui façonnent le tissu économique camerounais.

La clôture du cluster à Douala s’ouvre donc sur un nouveau projet collaboratif qui fonctionnera grâce aux soutiens que vous nous apportez et à tous ceux qui « OSENT leur Afrique ».

L’équipe OSER L’Afrique.

 

 

 

Campagne « Ose ton Afrique » !

Pour tous ceux qui nous suivent depuis un moment déjà, nous vous remercions de vos encouragements de votre soutien permanent jusqu’à ce jour.

Pour tous ceux qui nous découvrent, « O.S.E.R. L’Afrique » est un collectif né en 2009 avec l’ambition suivante :

  • Rassembler les jeunes africains du continent et de la diaspora ayant la volonté et la détermination de construire une Afrique et prospère;
  • Créer un espace permanent d’échanges entre la jeunesse africaine (jeunes de la diaspora et jeunes du continent);
  • Développer les capacités de leadership et d’innovation de la jeunesse;
  • Assurer auprès des gouvernements, organisations et institutions mondiales la prise en compte des intérêts de la jeunesse africaine dans la définition des politiques économiques et sociales.

Dans le prolongement des actions initiées ces 7 dernières années, nous lançons ce vendredi 21 Octobre 2016, notre première campagne de crowdfunding intitulée « OSE TON AFRIQUE ».

La campagne prendra fin le 02 Décembre 2016, il faudra en 43 jours récolter à minima 9500 Euros pour la création d’un premier espace d’accueil local pour l’accompagnement des jeunes porteurs de projets innovants en Afrique.

Afin de rester cohérent dans notre démarche, nous avons choisi Fiatope qui est LA plateforme panafricaine pour le financement participatif des projets à destination de l’Afrique.

Merci de nous soutenir en apportant votre contribution dans cette opération en vous rendant sur le lien suivant >> https://www.fiatope.com/projects/ose-ton-afrique

oser-l-afrique-final

L’équipe O.S.E.R. L’Afrique

Les contes de Blick

Blick Bassy est un artiste à l’âme sensible. Cela s’entend à sa musique, douce, légère, aux sonorités jazz et blues. La symphonie créée par les instruments qui l’accompagnent, violoncelle, guitare, trompette, s’accorde harmonieusement à sa voix délicate. 

Blick Bassy est très attaché à sa culture camerounaise, et chante en Bassa’a, une langue qu’il chérit. A travers sa musique, il souhaite transmettre et surtout préserver une part de sa culture et de ses traditions. C’est un artiste engagé auprès des jeunes dans le domaine de la musique. C’est donc tout naturellement qu’il s’engage également dans le projet Les contes de Blick initié par l’association « Les rénovateurs de la planète ». 

large_image_12-1469529220-1469529242blick-bassy-ip

Le projet consiste à éditer une série de contes destinés à la jeunesse, afin de les sensibiliser et de les éduquer très tôt à la préservation de l’environnement. Les contes de Blick racontent l’histoire d’un enfant du nom de « Kwem kwem » qui évolue dans un environnement traditionnel africain. A travers son parcours, des solutions sont données pour mieux vivre en harmonie avec l’environnement qui nous entoure. Quelque part, les histoires de Kwem kwem retrace un peu l’enfance de Blick au Cameroun. Et d’ailleurs, c’est l’artiste lui même qui prête voix à Kwem kwem dans la version numérique des contes.

Le projet comporte une série de 10 contes d’abord édités sous forme de livres puis sous forme numérique, une application et plus tard un spectacle inspiré des visuels des contes. Pour financer le projet, l’association a recours au financement participatif, et en appelle à la contribution de tous.

A travers ces contes, le désir est d’apprendre aux jeunes à « regarder la nature, écouter les sons, comprendre des fonctionnements simples mais pourtant si importants… ». C’est un beau projet que soutient O.S.E.R. Alors vous aussi, soutenez ce projet en suivant le lien https://www.kisskissbankbank.com/les-contes-de-blick.

L’équipe O.S.E.R. L’Afrique

Campagne de Crowdfunding – L’Agriculture vivrière au Burkina Faso

 

C’est dans la région de l’Oudalan, limitrophe du Mali et du Niger que l’entreprise Albassasahel, créée en 2012 s’organise en social business sous le label ESOP pour développer l’agriculture vivrière de la zone.

L’entreprise a lancé sa campagne de crowdfunding sur le site Fiatope, la référence du financement collaboratif made in Africa. Cette campagne prend fin dans 6 jours et a toujours besoin de votre soutien !

Une agriculture par les femmes 

Dans la région, l’activité agricole porte principalement sur l’oignon, le sésame et le niébé. Ces alimentsOLYMPUS DIGITAL CAMERA font partie de la base de l’alimentation burkinabé, avec des plats typiques tels que les beignets d’accras. Les acteurs principaux de l’exploitation agricole des terres sont des femmes.

Elles sont plus de 400 productrices et 43 producteurs organisés en social business avec le label ESOP (Entreprise de Service et Organisations de Producteurs). L’entreprise Albassal Sahel est soutenue par des partenaires solides telle que l’ONG SIAD (Service International au Développement) et la COFIDES.

Crowdfunding et solutions innovantes

L’objectif de l’entreprise est de créer une boutique de produits agricoles dans l’Oudalan et d’acheter des équipements d’irrigation. Ces investissements visent bien sûr à augmenter la productivité des oignons, du sésame et du niébé. En effet, un problème a été identifié : la perte des stocks et donc la perte sur investissements des productrices. De plus, fonctionnant sur les principes du commerce équitable, l’entreprise attire des productrices et crée donc de nouveaux emplois.

Ces activités font appel à l’amélioration des techniques de production (outils d’irrigation, engrais etc.) et la formation de nombreuses agricultrices afin de renforcer la production et la commercialisation des fruits de leurs récoltes.

Parce qu’il n’y a pas de petites initiatives, Rejoignez-vous aussi la foule des contributeurs en cliquant ici >> https://www.fiatope.com/projects/soutenez-la-production-doignons-sesame-et-niebe-des-agricultrices-du-burkina-faso-1

O.S.E.R. L’Afrique adhère au projet.
Contribuez et partagez l’info!

 

 

L’équipe O.S.E.R. L’Afrique

 

 

 

Articles Blog
Portfolio
Pages
Catégories

Archives par sujet :

Mensuel