Que faut-il comprendre par Green Business ?

Au centre des discussions internationales sur le climat et les stratégies de développement durable, la notion de Green Business, en français « Economie verte », est de plus en plus évoquée.

Selon le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), le Green Business se définit comme étant « une économie qui engendre une amélioration du bien-être humain et de la justice sociale, tout en réduisant sensiblement les risques environnementaux et les pénuries écologiques ». L’économie verte se veut d’être centrée autour de deux aspects : un aspect environnemental lié à la préservation de la nature et un aspect social qui se retrouve du fait de l’amélioration du bien-être humain. Ainsi, le Green Business implique une production de biens et services verts (qui ont pour but d’éviter, de réduire ou de supprimer des nuisances faites à l’environnement) conduite par des processus qui contribuent au développement durable.

Les secteurs d’activités liés au Green Business

De manière intuitive, quand on parle de Green Business, on a tendance à penser aux secteurs qui ont un impact direct sur l’environnement car très souvent associé aux secteurs d’énergies renouvelables, de constructions écologiques, de recyclage de l’eau et des déchets, à l’agriculture «écologique » ou encore aux moyens de transport visant à réduire la pollution. Outre les entreprises de production, les entreprises de commercialisation et de services peuvent également s’insérer à la sphère du Green Business . Tous ces secteurs ont en commun d’intégrer les préoccupations environnementales actuelles, sans pour autant nuire aux bénéfices.

Cluser Lomé 2015 : Des spécialistes du greenbusiness présenteront le secteur

Le Green Business se présente comme une opportunité d’action concrète pouvant ainsi améliorer les conditions de vie de ces populations. Le cluster OSER Lomé 2015 traitera une série de thématiques liées au green Business avec pour objectif de stimuler l’entrepreneuriat des jeunes Togolais dans ce secteur.

L’équipe O.S.E.R  l’Afrique