28 octobre 2019

L’aventure, pour Olabissi ADJOVI, commence lors de sa rencontre avec Youssou NDIAYE pendant leurs années d’étude universitaires à Lyon. Soucieux de résoudre un problème que rencontre la diaspora en France, ensemble ils profiteront de l’ancrage sur le continent africain de Youssou pour mettre un projet dans le secteur logistique. C’est ainsi que depuis 2008, Youssou et Oumar portent un projet d’ubérisation la livraison pour la région de Dakar, notamment pour les petites entreprises : c’est ainsi que nait OUI CARRY.

« Les meilleures idées viennent d’expériences personnelles »

Chemin faisant, Yousou Ndiaye en 2009 décide de retourner dans son pays natal, le Sénégal, après avoir remporté un concours sur l’entrepreneuriat organisé par l’African Buisness Club. Entre temps Olabissi reste en France et intègre en 2011 l’incubateur d’entreprise de l’ESCP.

Un an plus tard, à la suite de difficultés rencontrées pour envoyer son colis au Benin, faute de personne pouvant lui rendre ce service, Olabissi fait le constat suivant : il existe une problématique pour la diaspora africaine lorsqu’il s’agit d’envoyer à leur famille restée en Afrique un courrier ou colis. A ce moment-là, il décide de recontacter Youssou afin de profiter de sa présence au Sénégal. Il lui propose d’être l’intermédiaire pour ces personnes en France qui souhaitent envoyer un colis au Sénégal. Les colis réceptionnés par Olabissi seraient envoyés à Youssou qui les redistribuerait au Sénégal.

« J’étais à un moment ou soit je devais aller travailler en entreprise soit j’essayais de créer quelque chose »

nous confie Olabissi.

Olabissi faisait des tournées à Paris pour récupérer des colis et les envoyer au Sénégal. Cependant n’ayant pas une équipe structurée pour gérer ces envois, très vite Olabissi et Youssou faisaient face à deux principaux problèmes : la concurrence et la confiance. En effet, un grand nombre d’acteurs était déjà implémenté dans le secteur, bien que de manière informelle, et aucune assurance n’était donné en ce qui concerne le contenu de chaque colis.

C’est ainsi que l’idée de l’achat en ligne faisait son chemin et en quelques mois la vision s’affinait : au lieu de chercher les personnes désireuses d’envoyer un colis depuis la France vers le Sénégal, ils se tournaient désormais vers des personnes au Sénégal souhaitant acheter des produits via des sites internet tels que Amazon ou Vente Privée et se faire livrer : OUI CARRY a vu le jour. OUI CARRY est une structure qui propose un service de logistique permettant à tout client au Sénégal, particuliers comme entreprises (depuis 2016), de passer une commande sur un site internet marchand avec ou sans carte bancaire et de se faire livrer ses colis à domicile ou au bureau.

Depuis lors Oui Carry c’est :

  • 1000 kg par mois en Aérien
  • 10m3 par mois en Maritime
  • 25 employés, 21 personnes à temps plein et 2 stagiaires à Dakar et 2 personnes à Paris
  • 450 000 Euros de chiffres d’affaires en 2018
  • Un portefeuille entre 5000 et 6000 Clients

OUI CARRY a son siège social au Sénégal mais propose ses services aussi au Togo, Mali, Bénin, Guinée-Conakry et en Côte d’ivoire. Mis à part le Sénégal où il y possède un bureau, dans les autres pays, OUI CARRY travaille en partenariat avec d’autres structures.

« Cela est important car de nos jours Uber n’a pas voiture et Airbnb n’a pas de maison. Le plus important avec cet air du digital est notre capacité à fédérer et à la mise en relation. »

nous explique alors Olabissi.

OUI CARRY n’est plus une start-up mais porte des projets start-up au sein de son entreprise. Quand on lui demande alors sa compréhension du business Olabissi nous livre alors :

 

« Ce n’est pas parce tu as créé une application que tu as créé un business. Quel est ton nombre d’utilisateurs ? Est-ce que ce sont tes clients ? Ils te payent ? Quel est ton chiffre d’affaire ? Il faut avoir la vision globale du business. Le but d’une entreprise n’est pas forcément d’atteindre le milliard mais c’est plutôt de prospérer. Dans 30, 40, 50 ou 100 ans serons-nous toujours là ? »

Merci Olabissi.

 

Newsletter
Vous souhaitez en savoir plus sur nos activités ? Devenir bénévole, être partenaire d’O.S.E.R. l’Afrique ou bénéficier de nos services ? Contactez-nous et inscrivez-vous à notre newsletter ! N’hésitez pas, toute l’équipe est disponible !
O.S.E.R. l'Afrique