1 juin 2019

Nous avons reçu un accueil chaleureux au collège bilingue La ROSERAIE (à Bonabéri-Douala Cameroun) de la part de Mme Rosine TOTO, directrice du collège, et de son équipe pédagogique. La réunion visait à fournir des livres en langue anglaise aux étudiants. Elle a été suivi d’une visite des lieux, d’un entretien avec la directrice et d’un délicieux déjeuner typiquement camerounais. Grâce à la générosité des donateurs, Mme Terese NILSSON, Mme Mai-Brit SORENSEN, Mme Maud RELOUW, Mme Julie LOCK et Mme Michelle MOUTYMBO, nous avons pu fournir pas moins de 50 livres à l’école.

1/ Bonjour Madame TOTO, merci de nous accorder cette interview. Pourriez-vous vous présenter s’il vous plait?

Je m’appelle Madame TOTO Rosine, fondatrice du complexe scolaire La ROSERAIE à Bonabéri (Douala, Cameroun).

Je suis éducatrice de formation. J’ai été formée en France, dans la ville de Puteaux puis j’y ai enseigné pendant quelque années avant de revenir au Cameroun. C’est mon amour pour les enfants qui m’a emmené à créer cette école.

2/ Qu’est-ce que le collège bilingue  La ROSERAIE en quelques lignes (histoire brève de sa création, nombre d’élèves, nombres de classes, tranches d’âges des élèves)?

Le nom La ROSERAIE vient de mon prénom Rosine. Je souhaitais que l’école soit un jardin de roses. Il a été crée en 2007* et l’effectif total du collège est élevé à 210 élèves entre 10 et 18 ans.

 

3/Qu’y trouve-t-on ?

Il y a différentes salles de classes avec des éffectifs réduits autour d’une vingtaine d’élèves par classe. Parmi les différentes salles de classes nous comptons une salle informatique, une salle de biologie, physique-chimie et de géologie. 

Vous y trouverez aussi une bibliothèque, une grande cour de récréation, une infirmerie, une salle des professeurs, etc… 

Le collège est actuellement en travaux au niveau de son deuxième étage.

4/ Comment voyez-vous le futur de ce collège dans les prochaines années?

Nous souhaitons améliorer l’existant avec les travaux en cours pour un meilleur encadrement des élèves.

Au niveau des enseignements, nous voulons pousser les élèves à être vraiment bilingue, donc c’est une aubaine venant de vous que nous ayons reçu encore des livres en anglais pour renforcer l’idée que j’ai de l’encadrement des enfants. Nous voulons les pousser à prendre des livres en français, mais aussi plus en anglais puisque le Cameroun est bilingue. C’est dès cet âge là, dès la 6ème et même à l’école primaire il faut pousser les enfants à ne pas avoir peur de les prendre, puisqu’en général à cet âge-là ils parlent parfaitement anglais, mais parler et écrire sont deux choses différentes.

Différents supports sont utilisés pour l’apprentissage. Une fois par mois, nous avons des séances de projections de films avec débat pour développer leur langage et la salle informatique avec les CDs, d’autres supports d’enregistrement en vocabulaire et la méthode audiovisuelle.

 

5/  Un mot pour la fin?

Je vous remercie beaucoup d’avoir pensé à une école aussi lointaine et que vous ne connaissiez pas car ce n’est souvent que nous recevons des dons.

Nous tenons à remercier Monsieur Louis MESSINA d’avoir coordonné cette fantastique rencontre.

L’école est toujours à la recherche  de donateurs de livres dans différentes langues (allemand, anglais, français, italien, arabe, etc…). Si vous êtes intéressés, faites le nous savoir en nous  contactant à contact@oserlafrique.com.

* le collège fait parti d’un complexe d’élite crée depuis 1986.

 

L’équipe O.S.E.R. L’Afrique

Newsletter
Vous souhaitez en savoir plus sur nos activités ? Devenir bénévole, être partenaire d’O.S.E.R. l’Afrique ou bénéficier de nos services ? Contactez-nous et inscrivez-vous à notre newsletter ! N’hésitez pas, toute l’équipe est disponible !
O.S.E.R. l'Afrique