7 novembre 2018

C’est avec plaisir que nous avons retrouvé Marina sur Paris. Ensemble nous sommes revenus sur son parcours depuis son arrivée en France en 2010. Découvrez le portrait de cette creativaholic, qui devient DJ Cheetah grâce à son audace, et collabore aujourd’hui avec des noms reconnus…

 

Quand Marina quitte le Cameroun, c’est avant tout pour continuer ses études supérieures ce qu’elle a fait. Mais la suite de son histoire est une succession de choix plutôt osés qui explique son chemin jusqu’à aujourd’hui.

Elle a créé en 2015, BlackSquare, une plate-forme, webradio, webtv qui met en avant la créativité de la communauté afro caribéenne dans les domaines tels que la musique, l’art et la culture mais aussi la mode. La plate-forme permet aussi à travers la rubrique LIFESTYLE de faire un focus sur des personnes aux parcours inspirants. C’est en voulant mettre en place un afterwork pour BlackSquare qu’elle pense à devenir DJ elle même afin d’économiser. L’opportunité se présente en Août 2016 lorsque des amis lui demandent des recommandations afin de trouver un DJ (car sur sa plate-forme elle partageait les sons du continent): «J’ai dit oui et je n’ai envoyé personne». C’est ainsi qu’elle s’est présentée elle-même pour faire son premier mix. Comme personne ne trouvait rien à redire elle a continué, et c’est ainsi que DJ CHEETAH est née. Et cette année elle a fait la première partie de Janelle MONAE devant 3000 personnes !

 

C’est comme ça que cela se passe avec Marina: elle crée, teste et attend «parce que tout ce que tu vois que tu peux faire, tu fais. Ne viens pas dire après qu’un tel a volé mon idée». C’est ainsi qu’en plus de BlackSquare, elle a créé, suite à de nombreuses demandes, Créative Land qui est un espace où vous pourrez trouver des outils, tutoriels et conseils créatifs pour vous faciliter le quotidien. Mais aussi Breakthebeat qui est un battle de beatmaking, Blackinkstories qui est un projet se focalisant sur le lien des noirs avec leurs tatouages, Sheetsnshirts qui est une page pour les fans de magazines «parce que j’adore ça et que si tu aimes les ampoules hein tu peux trouver un magazine dessus», et dernièrement Trap Music plate-forme regroupant la musique afro-urbaine.

 

Au cours de ses sorties, son chemin a de nombreuses fois croisé celui d’Aïssé N’DIAYE créatice d’Afrikanista, cela clique toute suite entre elles et elles décident de collaborer cette année sur une collection intitulée BAL POUSSIÈRE qui rend hommage à la pop culture africaine ainsi qu’à l’iconographie photographique du continent. A l’occasion de la sortie de cette collection, un pop up store est organisé du 02 au 04 Novembre prochains à Paris, au 2 passage du Chantier, metro Ledru-Rollin/Bastille.

 

De cette interview, nous retenons cette phrase de Marina:

S’asseoir pour réfléchir c’est gratuit. Si tu n’es pas capable d’avoir ce point de départ là c’est foutu. Il y aura toujours un moyen d’y arriver. On dit souvent que le succès c’est quand l’opportunité rencontre la préparation donc je me prépare.

 

Découvrez un extrait de cette interview exclusive :

L’équipe O.S.E.R. l’Afrique.

Newsletter
Vous souhaitez en savoir plus sur nos activités ? Devenir bénévole, être partenaire d’O.S.E.R. l’Afrique ou bénéficier de nos services ? Contactez-nous et inscrivez-vous à notre newsletter ! N’hésitez pas, toute l’équipe est disponible !
O.S.E.R. l'Afrique